Archiv
zeitlich rückwärts- oder vorwärtsblättern

André DucretGemischert Chor von Grandvillard  


Requiem von André Ducret

   
Samstag, 20. Nov. 2010, 1930 Uhr
   

Erstes «Freiburger» Requiem

komponiert von André Ducret
Gemischter Chor Grandvillard mit Orchester
Leitung: Nicolas Fragnière

Der Gemischte Chor von Grandvillard feiert 2010 sein 150-Jahr-Jubiläum. Zu diesem Anlass hat er den Freiburger Komponisten André Ducret beauftragt ein Requiem zu komponieren. Nach den Aufführungen in der Kirche von Grandvillard beehrt der Chor das Podium mit dem «Requiem Aeternam» für Chor und Orchester und ein Soloinstrument. Den Orchesterpart bestreitet das kürzlich gegründete «Orchestre philharmonique romand».

Französischer Begleittext

Le Chœur-Mixte de Grandvillard est un ensemble paroissial qui anime les liturgies. Fort d'une cinquantaine de membres, il est actuellement dirigé par Nicolas Fragnière, jeune chef qui dirige plusieurs ensembles, dont l'Orchestre philharmonique romand nouvellement créé. Nicolas Fragnière est également professeur de musique au CO de la Gruyère.

Fondé en 1860, la Chorale de Grandvillard a connu des années fastes, notamment lorsqu'elle crée en 1935 - pour son 75e anniversaire - un festival composé par l'abbé Joseph Bovet. Transformé en chœur mixte dès 1970, l'ensemble a pu compter sur des chefs de qualité qui sont parvenus à tirer les choristes vers un bon niveau musical.

Le Chœur-Mixte de Grandvillard célèbre durant l'année 2010 son 150e anniversaire, en plusieurs moments. L'un des plus importants est la fête musicale et populaire "Grandvill'ARTS" qui rassemblera quelque 300 musiciennes et musiciens le samedi 19 juin, qui transformeront les rues du village en une sorte de grande Schubertiade.

Un Requiem Aeternam
Afin de marquer de manière durable cet anniversaire, le chœur a passé commande d'une œuvre au compositeur fribourgeois André Ducret. Constatant l'absence de messe de Requiem dans l'histoire musicale fribourgeoise, le comité d'organisation a souhaité combler cette lacune. Le chœur interprétera donc les 6/7/8 novembre en l'église de Grandvillard et le 20 novembre au Podium à Guin le "Requiem Aeternam", pour chœur et orchestre et un instrument soliste, d'André Ducret.

Il s'agit d'une œuvre d'une quarantaine de minutes, reprenant les parties du texte liturgique. Les choristes seront accompagnés par l'Orchestre philharmonique romand.
Le "Requiem Aeternam" d'André Ducret est une partition particulièrement intéressante, où le compositeur fribourgeois donne la pleine mesure de ses moyens, livrant une vision apaisée et apaisante de la mort. Il met un soin particulier à éclairer de l'intérieur les mots du texte liturgique.

Reprenant les moments propres à toutes les funérailles, il a construit une œuvre où les parties se répondent entre elles, de l'Introït à l'In paradisum, en passant par la séquence du Dies irae riche en contrastes. A noter la présence d'une partie tirée des complies - "In manus tuas" / "Dans tes mains, Seigneur, je remets mon esprit" - qui conforte ce sentiment de paix intérieure, comme une aspiration à ce bonheur promis dans l'au-delà.